opter pour la vie dans une mini-maison

Adopté un mode de vie écologique et économique à la fois, j'en rêve bien souvent.

Sérieusement cela me désole chaque année quand vers le mois d'août les journalistes nous annonce que nous sommes au « jour du dépassement ». Cette date de l'année où les ressources renouvelables de la planète pour l'année sont consommés. Le jour à partir duquel nous vivons sur les réserves de la Terre.

Tout comme chaque mois appréhende mon propre « jour du dépassement ». Cet instant du mois où mes ressources financières mensuelles sont consommées. Le jour à partir duquel je vis sur mon découvert bancaire ou mes économies personnelles !

Alors je réfléchis du plus en plus souvent à une solution pour vivre écologiquement et en faisant des économies. Une solution est d'opter pour la vie dans une mini-maison. Ce concept de tiny house, petite maison venu du Canada, c'est vivre dans un micro espace, souvent moins de 30m² mais bien utilisé.

Ce n'est pas parce qu'elle sont petites qu'elles manquent de confort ou de style. Au contraire la base de la micro maison c'est sa conception pensée dans les moindres détails. Toute équipée la tiny house offre un espace de vie pratique et proche de la nature, donc écologique.

Avec un coût d'achat réduit et une consommation énergétique mesurée, la mini maison est une solution économique. Mais bien que ce soit une alternative très intéressante, je prends le temps de mesurer les conséquences de ce choix en pesant les avantages et les inconvénients.

Mais je vous l'avoue ces maisons mignonnes, mobiles, pas chères et pratiques suscitent en moi un intérêt profond.