Bien préparer le thé : consommer nature ou agrémenter

Je ne vais pas vous demander de modifier vos habitudes, mais personnellement je vous recommande de ne pas ajouter de sucre pour mieux apprécier ses saveurs. Le sucre est toléré, mais il atténue les saveurs du thé le rendant plus neutre.

L’ajout de lait dans le thé permet d’atténuer l’amertume, mais cela n’est en fait utile que si vous consommez des thés de mauvaise qualité. Si vous ne pouvez vous en passer, je conseille de verser le lait en premier dans la tasse puis de verser dessus le thé chaud. En effet si le lait est versé dans le thé chaud, les protéines sont dénaturés et ne jouent plus le rôle d’anti amertume. Attention toutefois, il ne faut pas utiliser de lait dans le thé blanc et dans les thés légers qui sont alors étouffés en version lacté.

Si vous êtes amateur de citron, encore une fois je vais vous déconseillé son utilisation, enfin je vais vous demandez de vous modérez dans son utilisation.

En effet, si il faut proscrire l’ajout de jus de citron dans le thé, car il provoque une réaction chimique avec les tanins et affecte la saveur du thé, l’utilisation de zeste peut être admis. Pour parfumer délicatement un thé, versez du zeste de citron bio dans l’eau, directement dans la bouilloire. L’eau est alors juste parfumée.